Pdf
Index-Indice

Bio-Bibliographie

BIOGRAPHIE

Alain Nadaud est né à Paris en 1948. Après avoir enseigné à l’étranger (Mauritanie, Irak, Inde, Nigéria, etc.), il a travaillé pendant dix ans comme conseiller littéraire chez plusieurs grands éditeurs parisiens, et a fondé et dirigé “Quai Voltaire, revue littéraire”.

Il est l'auteur d'essais : Ivre de livres et Malaise dans la littérature ; de recueils de nouvelles tels que La Tache aveugle ou Voyage au pays des bords du gouffre ; et de neuf romans : Archéologie du zéro, L’Envers du temps, Désert physique, L'Iconoclaste, La Mémoire d'Érostrate, Une aventure sentimentale, Le Livre des malédictions (Grand Prix du roman de la Société des Gens de Lettres), Auguste fulminant (Prix Méditerranée 1998) et La Fonte des glaces.

Après avoir dirigé le Bureau du livre au Service Culturel de l’Ambassade de France en Tunisie et avoir été attaché culturel au Consulat général de France à Québec, Alain Nadaud est retourné en Tunisie, où il partage son temps entre l’écriture et la communication d’un atelier de soufflage du verre.

Début octobre 2004, Alain Nadaud a publié deux nouveaux ouvrages : un récit autobiographique, Les Années mortes et Aux Portes des Enfers, une enquête historique, géographique, mythologique et littéraire, doublée d'un journal de voyage, sur les endroits par où, dans l'Antiquité, on descendait dans les Enfers.

BIBLIOGRAPHIE
Romans, récits et nouvelles

La Tache aveugle, Éditeurs Français Réunis, 1980, rééd. Messidor 1990

Archéologie du zéro, Denoël « l’Infini », 1984

L'Envers du temps, Denoël « l’Infini », 1985

L’Armoire de bibliothèque, éd. Grande Nature, 1985

Voyage au pays des bords du gouffre, Denoël « l’Infini », 1986

Désert Physique, Denoël, 1987

L'Iconoclaste,  Quai Voltaire,1989

La Mémoire d'Érostrate, Seuil, 1992

Le Livre des malédictions, Grasset, 1995

L’Iconoclaste, Tarabuste, 1995

Auguste fulminant, Grasset, 1997

Une aventure sentimentale, Genève, éd. Verticales, 1999

La Fonte des glaces, Grasset, 2000

Les Années mortes, Grasset, 2004

Théâtre

La Représentation, Dumerchez,1991

Essais 

Ivre de livres,  Balland, 1989

Malaise dans la littérature, « Quai Voltaire », automne 1992, et Mayenne, Champ Vallon, 1993

Traduction

Vilas Sarang, Le Terroriste et d’autres récits, nouvelles, Denoël, 1988

Enquête géographique, littéraire et historique

Aux portes des Enfers, Actes Sud « Aventure », 2004

BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE

La bibliographie critique sur les romans d’Alain Nadaud n’est pas très
étendue. Nous signalons les meilleures contributions:


• l’article de C. PRÉVOST- J.-C. LEBRUN, Alain Nadaud ou le pouvoir
de l’imaginaire in Nouveaux territoire romanesques, Paris,
Messidor/éd. Sociales, 1990 ;


• l’étude de G. RUBINO, Alain Nadaud: La remontée du sens in
Ecritures contemporaines 1 .Mémoires du récit, textes réunis par
D .Viart, Paris-Caen, Minard « Lettres modernes » 1998, pp. 47-
70, qui s’arrête au Livres des Malédictions ;


• les pages dédiés à Nadaud par B. BLANCKEMAN, Les Fictions
singulières, Paris, Prétexte éd., 2004, pp. 107-109 ;


• son article Puissance du vestige, paru sur « Prétexte » 17 à la
sortie d’Auguste Fulminant ;


• les pages sur le romancier in D.VIART, La Littérature française au
présent, Paris, Bordas, 2005, pp. 265-268 et passim.


Pour citer cet article:

Rosa Galli Pellegrini, "Bio-bibliographie", in Alain Nadaud: voyage au centre de l’écriture, l’écriture au centre du voyage, Publif@rum, Etudes, 2, 2005, URL : http://www.publifarum.farum.it/s/02/bio-bibliographie.php

© Les références et documents disponibles sur ce site, sont libres de droit, à la condition d'en citer la source.